La Forêt sur Sèvre

 

Commune : la Forêt Sur Sèvre
Maire : Thierry MAROLLEAU
Nombre d’habitants : 2 341
Surface : 5 514 hectares
Département : Deux Sèvres
Sous-préfecture : Bressuire
Préfecture : Niort
Intercommunalité : Agglomération du Bocage Bressuirais

 

La Forêt Sur Sèvre est une Commune de type fusion association qui vit le jour en 1972. Suite à la loi Marcellin, les élus des communes ont décidé de se regrouper pour unir leurs efforts.

Elle compte aujourd’hui
2341 habitants pour 5 514 hectares, 100 km de voiries, 12 ha d’espaces verts. Il n’existe qu’une commune mais avec 4 territoires qui ont chacun leur bourg et leurs spécificités :
Montigny, Saint Marsault, la Ronde, la Forêt sur Sèvre.

ville-fleurie terre-saine

mairie

 

Ville Fleurie : la commune obtient une 2ème fleur ! ville-fleurie

Le label national Villes et Villages Fleuris récompense les actions entreprises par les Communes pour l’embellissement et la valorisation de leurs territoires en leur décernant de une à quatre fleur(s).

Les critères d’attribution du label, à l’origine essentiellement basés sur le fleurissement, intègrent aujourd’hui l’aspect global de la Commune, la cohérence des Espaces verts sur l’ensemble du territoire ou les modes de gestion respectueux de l’environnement.

En 2014, notre Commune a obtenu sa 2ème fleur (seulement 12 communes en Deux-Sèvres), récompensant les efforts entrepris depuis plusieurs années, pour vous offrir un cadre de vie toujours plus agréable.

 

Charte Terre Saine : la commune récompensée par 3 papillons !terre-saine

A l’initiative de la Région Poitou-Charentes, la Charte Terre Saine invite les Communes à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires pour la gestion de leurs espaces publics. La Région compte 285 Communes signataires de la charte, classées 1, 2 ou 3 papillons selon les efforts réalisés.

Notre Commune est signataire depuis mars 2009 et a obtenu en 2014, 3 papillons (5 communes en Deux-Sèvres). Seuls les cimetières font l’objet d’un désherbage chimique.

L’évolution de la règlementation incite la Commune à poursuivre et à accentuer les efforts engagés. En effet, en plus de l’arrêté préfectoral de juin 2009 (interdiction de désherber chimiquement les fossés, les caniveaux et à moins de cinq mètres d’un cours d’eau), la loi du 6 février 2014 va interdire les Communes à partir du 1er janvier 2020, puis les particuliers à partir du 1er janvier 2022, l’utilisation des produits phytosanitaires.